Actualités

L’ISURU remporte le challenge APERAU pour la seconde fois !

Mis en ligne le 27.03.2019

Le Challenge inter-universitaire d’Aménagement et d’Urbanisme soutenu par l’APERAU France-Europe et organisé cette année par l’Institut de Géo-Architecture de Brest, vient de se clôturer.

Le territoire soumis en réflexion relevait d’une problématique latente pour Brest, à savoir, la reconfiguration du site de la gare et de son quartier. Les enjeux étaient nombreux et relevaient d’approches multiscalaires, à l’échelle locale, métropolitaine, mais également à l’échelle du pays ; rappelons qu’il s’agit du Finistère, mais également la porte d’entrée maritime.

Relevant de défis socio-économiques (pôle d’emploi, mobilité différenciée…), le site, par sa topographie singulière, recelait d’opportunités diversifiées – paysagères, historiques, offrant diverses clés d’entrée que les équipes ont mobilisées.

En tant qu’organisateur, l’institut de Géo-Architecture a associé les acteurs de terrain, à savoir, la DGA Brest métropole,le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), l’Agence d’urbanisme Brest-Bretagne (ADEUPa), l’Architecte des Bâtiments de France et le Studio Paola Viganò, lesquels ont constitué le jury.

Celui-ci a désigné les trois lauréats de 2019 :

1er place pour l’ISURU (Bruxelles) ,
2e place pour l’UNIL (Lausanne)
3e place pour l’IUAR (Aix-Marseille).

Brest-Métropole a décidé d’exposer les panneaux dans sa Maison des projets, une structure qui met en œuvre le débat public autour des projets d’aménagement et d’urbanisme.

Pour les détails des 10 projets : http://challenge.aperau.eu/

 

Il revient maintenant à l’ISURU et à l’ALUMNISU, de révéler le défi d’organiser l’édition 2020 !

Toutes nos félicitations à nos étudiants qui ont brillamment relevé le défi !

Une participation très attendue au Challenge APERAU 2019

Mis en ligne le 15.03.2019

L’ISURU a délégué une équipe de quatre étudiants à la prochaine édition du challenge inter-universitaire d’Aménagement et d’Urbanisme soutenu par l’APERAU France-Europe.

Cette année, l’organisation et le choix du site revient à l’Institut de Géoarchitecture de Brest, associé à Brest métropole et l’Agence d’urbanisme Brest-Bretagne (ADEUPa).

Le « Challenge » est un concours d’émulation entre équipes de quatre étudiants venant de neuf instituts membres de l’APERAU France-Europe.

Les équipes travailleront pendant 5 jours (18 au 22 mars 2019) sur une problématique d’urbanisme qui sera présentée et défendue devant un jury de professionnels.

(Plan de Brest : OpenStreetMap)

 

 

 

Association pour la Promotion                                       Institut de Géoarchitecture

de l’Enseignement et de la Recherche                          Université de Bretagne occidentale

en Aménagement et Urbanisme

 

Workshop partagé entre les étudiants de l’ISURU et de l’IAUL (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Lille)

Mis en ligne le 15.03.2019

Pour cette neuvième édition, le workshop organisé conjointement par l’IAUL et l’ISURU portait sur le territoire de l’entrée Nord-Ouest de la ville de Namur – le « Quartier de Belgrade ».

Le quartier de Belgrade est drainé par la N4 qui est l’une des principales pénétrantes de l’agglomération namuroise. Celle-ci offre une connexion aisée avec le réseau autoroutier (E42-E411 – échangeur de Daussoulx), ainsi qu’un accès privilégié vers le centre de la Ville et la plupart des institutions la Région wallonne ; rappelons à cet égard, que Namur est également la Capitale de la Wallonie. Cet axe est aussi une voie de desserte pour les résidents de cette partie de ville.

Outre les enjeux liés à une mobilité « partagée », les rives de cet axe majeur, à la hauteur de la jonction de la N4 et de la N93, sont convoitées par plusieurs développeurs. En effet, plusieurs sites sont aujourd’hui désaffectés. Ils offrent un très grand potentiel d’essor, dont il s’agit d’opérer les bons choix pour l’avenir – résidentiel, équipements communautaires, services… – mais aussi de concevoir une « nouvelle porte urbaine ».

 

Les défis sont nombreux et les enjeux ouverts.

Nos étudiants et leurs homologues lillois, en équipes croisées, ont eu à plancher sur la « commande » formulée par les autorités communales qui, d’entrée de jeu, les ont particulièrement bien documentés – ambition politique, stratégie territoriale, modalités de communication. Nous ne manquons pas de les remercier pour leur accueil chaleureux et leur disponibilité.

 

Les 5 et 6 février ont été consacrés à ce formidable brassage d’idées par les sept équipes, se clôturant par la deuxième après-midi qui fut réservée à la présentation et la défense de leur proposition devant les représentants communaux, dévoilant un très large panel de suggestions qui, nous l’espérons, offriront un appui constructif.

 

                   

L’ISURU a intégré de nouveaux locaux

Mis en ligne le 06.06.2018

Depuis quelques mois, le secrétariat de l’ISURU a rejoint celui de l’EPS Saint-Luc de l’autre côté de la rue. Au fond, quoi de plus normal que de rassembler les deux établissements qui donnent cours en soirée ? L’ISURU a donc quitté son 2e étage pour se retrouver au rez-de-chaussée du 60-62 de la rue Wilmotte. L’entrée se fait par le forum, au 58 de la rue d’Irlande.

Depuis le retour des vacances de Pâques, des cours se donnent maintenant dans cette nouvelle maison. Chaque section (urbanisme, mais aussi scénographie, création d’intérieur, arts plastiques, construction et stylisme) peuvent profiter d’un espace à eux. Les urbanistes ont hérité du dernier étage, avec une magnifique vue sur Bruxelles ! L’espace disponible ne permet cependant pas que l’entièreté des cours y soient donnés, au grand désarroi des occupants !

 

Challenge APERAU 2017

Mis en ligne le 11.05.2017

Soutenu par l’APERAU, le Challenge interuniversitaire annuel des formations en aménagement et urbanisme est un temps fort attendu à I’ISURU par bon nombre de nos étudiants.  Le règlement et la logistique du challenge limitait la participation à quatre étudiants par institut qui, pour l’ISURU, était constituée par un(e) étudiant(e) de chaque niveau.

Cette année, le challenge était organisé par l’UNIL – Faculté des Géosciences et de l’Environnement, Institut de Géographie durable, située à  Lausanne  (Suisse), qui a accueilli 9 équipes, du 3 au 8 avril 2017.

Les équipes, toutes très motivées, ont ainsi découvert le lundi matin le sujet, dévoilé en direct : la requalification d’une friche industrielle ferroviaire qui se trouve à Sébeillon, considérée comme un site de mutation urbaine pour la ville de Lausanne.

Les objectifs de l’atelier étaient les suivants :

  • Proposer une vision d’ensemble de l’évolution à donner au site de Sébeillon, en cohérence avec les grandes mutations du territoire de l’agglomération ( à proposer un parti urbanistique et une programmation.) ;
  • Tester les concrétisations possibles des orientations du PDCom sur ce « site majeur » en tenant compte de son potentiel de mutabilité et en intégrant les contraintes techniques et les enjeux urbanistiques, environnementaux, patrimoniaux et de mobilité ;
  • Détailler le potentiel d’accueil du site (logement, activités, services, équipements) ;
  • Développer une stratégie d’étapage pour le développement progressif du futur quartier (si possible).

 

La proposition franche et audacieuse de l’équipe  de l’ISURU fut remarquée par l’ensemble du jury (cfr article du 24 Heures).

Félicitations à nos quatre participants !