Actualité

Workshop partagé entre les étudiants de l’ISURU et de l’IAUL (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Lille)

Mis en ligne le 15.03.2019

Pour cette neuvième édition, le workshop organisé conjointement par l’IAUL et l’ISURU portait sur le territoire de l’entrée Nord-Ouest de la ville de Namur – le « Quartier de Belgrade ».

Le quartier de Belgrade est drainé par la N4 qui est l’une des principales pénétrantes de l’agglomération namuroise. Celle-ci offre une connexion aisée avec le réseau autoroutier (E42-E411 – échangeur de Daussoulx), ainsi qu’un accès privilégié vers le centre de la Ville et la plupart des institutions la Région wallonne ; rappelons à cet égard, que Namur est également la Capitale de la Wallonie. Cet axe est aussi une voie de desserte pour les résidents de cette partie de ville.

Outre les enjeux liés à une mobilité « partagée », les rives de cet axe majeur, à la hauteur de la jonction de la N4 et de la N93, sont convoitées par plusieurs développeurs. En effet, plusieurs sites sont aujourd’hui désaffectés. Ils offrent un très grand potentiel d’essor, dont il s’agit d’opérer les bons choix pour l’avenir – résidentiel, équipements communautaires, services… – mais aussi de concevoir une « nouvelle porte urbaine ».

 

Les défis sont nombreux et les enjeux ouverts.

Nos étudiants et leurs homologues lillois, en équipes croisées, ont eu à plancher sur la « commande » formulée par les autorités communales qui, d’entrée de jeu, les ont particulièrement bien documentés – ambition politique, stratégie territoriale, modalités de communication. Nous ne manquons pas de les remercier pour leur accueil chaleureux et leur disponibilité.

 

Les 5 et 6 février ont été consacrés à ce formidable brassage d’idées par les sept équipes, se clôturant par la deuxième après-midi qui fut réservée à la présentation et la défense de leur proposition devant les représentants communaux, dévoilant un très large panel de suggestions qui, nous l’espérons, offriront un appui constructif.