Partenariats

APERAU (Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et en urbanisme)

L’APERAU est un réseau regroupant des institutions d’enseignement supérieur du monde francophone qui s’engagent à appliquer les principes d’une charte de qualité dans les formations et diplômes en aménagement et urbanisme qu’elles délivrent. L’APERAU internationale promeut également la recherche scientifique dans le champ de l’aménagement et de l’urbanisme sous toutes ses formes.

L’APERAU organise chaque année les Rencontres internationales en urbanisme, qui rassemblent pendant une petite semaine des spécialistes, professeurs, étudiants, doctorants… en urbanisme et aménagement du territoire autour d’une thématique globale. Durant une semaine sont organisés des colloques, des expositions, des tables rondes, des ballades urbaines etc. En 2016, ces rencontres s’étaient déroulées en Belgique, organisées conjointement par l’ISURU et le CREAT (Centre de recherche et d’études pour l’action territoriale, qui dépend de l’Université Catholique de Louvain) autour de la thématique des nouvelles coopérations urbaines et territoriales.

Chaque année également, un challenge confronte 8 équipes de 4 étudiants issus de différentes formations du réseau. Après le projet mené par ses étudiants à Brest qui leur a valu la première place, l’ISURU organisera l’édition 2020 à Bruxelles.

Compte rendu Challenge APERAU 2015 organisé à Bruxelles

Compte rendu Challenge APERAU 2019

En 2015-2106, l’ISURU a été évaluée par une commission de l’APERAU chargée de veiller à ce que les membres du réseau satisfassent à la charte de qualité.

AESOP (Association of European Schools of Planning)

L’AESOP est une organisation de plus de 150 membres qui regroupe les écoles d’aménagement du territoire d’Europe. Elle crée un lien entre l’enseignement, le monde professionnel et toutes les parties prenantes du développement urbain en Europe. Sa Charte promeut notamment le développement de l’enseignement et de la recherche dans le domaine de l’aménagement du territoire. Elle encourage également les échanges entre institutions européennes et l’harmonisation entre les formations.

IAUL (Institut d’aménagement et d’urbanisme de Lille – Université de Lille 1, Villeneuve d’Ascq)

L’IAUL forme des spécialistes dans les domaines de l’urbanisme, de l’aménagement et du développement territorial au travers d’un Master en urbanisme et aménagement, au cours duquel il propose différentes options.

Faculté d’architecture, d’ingénieurie architecturale, d’urbanisme (LOCI – Université Catholique de Louvain-la-Neuve)

La faculté LOCI, répartie sur Bruxelles, Tournai et Louvain-la-Neuve, propose plusieurs formations, dont un master de spécialisation en urbanisme et aménagement du territoire.

Le Centre de recherches et d’études pour l’action territoriale (CREAT), partie intégrante de la faculté, est un pôle de référence en aménagement du territoire pour la recherche et les études au service des collectivités territoriales. Il développe ses travaux de recherche selon trois axes : le développement territorial, la structuration durable des territoires et l’urbanisme durable. Ces axes se déclinent une quinzaine de thématiques de recherches et d’études.

 

Enseignement de promotion sociale

L’Enseignement de promotion sociale (EPS) s’inscrit dans la dynamique de l’éducation tout au long de la vie en Communauté française. Il compte plus de 150 établissements sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (cfr l’annuaire des établissements de promotion sociale).

Cet enseignement propose aux adultes des formations très variées de niveau secondaire ou supérieur. ILa souplesse de son organisation permet de combiner études et travail. Il cherche à répondre à toute séries de demandes de la société : initiation, formations complémentaires, recyclage, réorientation, perfectionnement, épanouissement personnel…

L’Enseignement de promotion sociale, organisé par le décret du 16 avril 1991, poursuit 2 finalités :

  • Concourir à l’épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, scolaire et culturelle (développement des personnes) ;
  • Répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l’enseignement et d’une manière générale, des milieux socio-économiques et culturels (besoins de la société).

Instituts Saint-Luc et associés

Le pouvoir organisateur de l’ISURU regroupe en outre plusieurs instituts distincts :

Pôle académique de Bruxelles

Mis en place par le décret Paysage du 7 novembre 2013, le Pôle académique de Bruxelles regroupe l’ensemble des institutions d’enseignement supérieur francophones situées en Région de Bruxelles-Capitale et a pour objectif de promouvoir ainsi que d’assurer la cohérence de l’offre d’enseignement supérieur de ses établissements membres. Il constitue un lieu de concertation et de dialogue pour ses 47 membres (3 Universités, 8 Hautes écoles, 8 Écoles supérieures des Arts, 28 Établissements de Promotion sociale) et a pour mission principale de promouvoir et de soutenir toutes les formes de collaboration entre ses membres et d’inciter ceux-ci à travailler ensemble en vue d’offrir des services de qualité aux étudiants, mais aussi aux enseignants et à tout leur personnel. Le Pôle assure ainsi un éventail d’activités diversifiées en mettant l’accent sur l’information ainsi que sur l’accès aux études.

ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur)

L’ARES est la fédération des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ses missions consistent à :

  • garantir la mission de service public d’intérêt général de l’enseignement supérieur ;
  • soutenir les établissements et assurer leur coordination globale dans leurs missions d’enseignement, de recherche et de service à la collectivité ;
  • susciter entre eux des collaborations, dans le respect de leur autonomie.

SeGEC (Secrétariat général de l’enseignement catholique)

Le SeGEC coordonne les établissements du réseau de l’enseignement libre subventionné catholique.