Qui sommes-nous ?

L'Institut

L’Institut supérieur d’urbanisme et de rénovation urbaine est un établissement d’enseignement supérieur de promotion sociale de type long, subventionné par la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles). Il fait partie des instituts Saint-Luc à Bruxelles, qui réunissent plusieurs instituts du domaine artistique.

Il fait également partie du Pôle académique de Bruxelles, créé en 2013, qui regroupe l’ensemble des institutions d’enseignement supérieur francophones situées en Région de Bruxelles-Capitale, soit 47 établissements (Universités, Hautes écoles, Ecoles supérieures des arts et Ecoles de promotion sociale). Elle adhère enfin à l’ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur), qui rassemble et coordonne quant à elle les établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Historique

L’Institut d’urbanisme de Bruxelles a été fondé en 1947 par Henri Gillis, ingénieur-architecte, et Gaston Bardet, urbaniste. Cette école s’appelait à l’époque l’Institut international et supérieur d’urbanisme appliqué (ISUA). De 1947 à 1964, l’Institut fut installé rue des Palais à Schaerbeek. Il déménagea ensuite à Saint-Gilles, d’abord rue de la Victoire et puis rue d’Irlande.

Les préoccupations urbanistiques des années d’après-guerre étaient liées à la reconstruction, aux effets du « baby boom » et à la croissance de la population des villes, à la généralisation de la voiture privée et à l’augmentation de la circulation et à l’essor économique qui culmina dans les Golden sixties.

Petit à petit, sous l’influence des théories nouvelles et des comités d’habitants, soutenus par l’action et la réflexion des urbanistes, les centres d’intérêt se déplacèrent vers la conservation et la restructuration des villes et des quartiers existants.

De nouvelles approches de la planification urbaine apparurent, faisant une large place à la participation des citoyens et des groupes socio-économiques. Pour répondre à ces nouveaux besoins, la philosophie et le programme des cours furent refondus en 1972 et l’Institut pris son nom actuel d’Institut supérieur d’urbanisme et de rénovation urbaine.

Par la suite, apparurent de nouvelles préoccupations relatives à l’environnement, à la conservation et à la réutilisation des patrimoines bâti et naturel. Le programme des cours subit donc une nouvelle refonte complète en 1994, pour suivre de très près l’évolution des doctrines et des pratiques en urbanisme.

Depuis 2012, la formation de l’ISURU est passée de Post-graduat à Master. …

Actuellement, plusieurs centaines de diplômés exercent partout dans le monde.

L’équipe pédagogique

Le corps professoral de l’ISURU est constitué à la fois de praticiens et d’enseignants actifs dans l’enseignement universitaire et supérieur, tous réseaux confondus. Pour la plupart des professeurs, enseigner à l’ISURU est une activité complémentaire qu’ils exercent par passion de la discipline et par envie de la transmettre.